logo-mini

Color Foto – Février 1989

Color Foto – Février 1989 - Michel LEVY

Le photographe Français Michel Lévy ne fait pas seulement ses nus de jeunes femmes pour les hommes :  "Mes clichés sont réussis lorsqu’ils plaisent aussi aux femmes" .

Des nus, des photos glamour et des photographies érotiques, il y en a autant que des grains de sable sur une plage, dans des journaux de plus ou moins bon goût, plus ou moins sérieux, ou dans la publicité où ces images sont quasi omniprésentes. Si l’on veut s’élever au dessus de cette quantité de photos, il faut du talent. L’un de ceux qui a cette classe est le photographe Français Michel Lévy.

Michel Lévy célébrera en Avril son trente et unième anniversaire. Il s’intéresse à la photographie depuis l’âge de 14 ans, mais sans penser que celle-ci dépasserait le stade de la passion. Il est déjà bien content de pouvoir s’adonner à son art régulièrement. Cela va changer à partir de 1977 lorsqu’il rencontre, durant sa formation de professeur, un photographe professionnel. A cette époque, ce photographe, J.L. Tesseraud, travaille dans le secteur de la publicité. Il apprend au futur professeur la technique de la prise de vues en studio, et ce que l’on peut faire avec un éclairage approprié. Tesseraud va aussi donner à Lévy le goût du travail en laboratoire. Dans le même temps, il montre à Lévy le film infrarouge noir et blanc de Kodak, ce matériel va lui permettre de mettre en pratique plus tard les images qu’il a en tête.

Mais tout d'abord, Michel Lévy apprend aux côtés de Tesseraud en tant qu'assistant et partenaire. En 1981, la photographie devient partie intégrante de sa profession. A Caen, le professeur enseigne la photographie et la vidéo aux futurs instituteurs. Parallèlement, Michel Lévy affine son style. Il se fatigue des natures mortes, et se tourne vers un domaine plus " humain ". Lorsqu'il se sent assuré dans ce domaine, Michel Lévy met quelques images dans un porte documents et montre ses clichés au rédacteur en chef du journal Français " Photo Magazine ". Ce dernier reconnaît en Michel Lévy pas seulement un photographe talentueux de plus, mais voit qu'il recèle en lui bien d'autres choses. Michel Lévy est publié pour la première fois : huit pages et la couverture de " Photo Magazine ". Cela, c'était en 1985. A partir de cette date va débuter la carrière photographique de Michel Lévy, qui ne fera que se développer. Les femmes jouent évidemment un rôle particulièrement important pour ce photographe, et cela à deux points de vues : les femmes sont à la fois actrices et spectatrices de ses images importantes.Mes images auront réellement du succès, affirme-t-il lorsqu'elles plairont aussi aux femmes. Il travaille à ce but qu'il s'est lui même fixé.

Bien que Helmut Newton - tout sauf un photographe soft - compte parmi ses modèles du genre, Michel Lévy évite les photos de nus agressifs, dont la composante sexuelle serait placée au premier plan ( Il renonce en tous cas aux images à caractère clairement gynécologique) . Au lieu de cela, Michel Lévy aspire à des clichés oniriques. Les moyens utilisés pour mettre en oeuvre son univers sont : le film infrarouge noir et blanc Kodak, Le jeu possible d'ombre et de lumière des flashs de studio, le développement des films au delà de la limite technique prescrite, du beau papier baryté pour les tirages.

Dans une autre mesure, les femmes jouent un rôle non moins important dans la réussite de Michel Lévy. Devant les objectifs du photographe ( Nikon pour le 35mm et Mamiya pour le moyen format) évoluent des modèles essentiellement amateurs ou semi professionnels. Michel Lévy n'a aucun mal à trouver ces modèles. Beaucoup de jeunes femmes acceptent de poser pour lui. Le naturel de ces filles, la manière libre de les présenter, incitent le spectateur à entrer dans cet univers que Michel Lévy sait si bien mettre en valeur.

Karl Lukas

Color Foto - 0289_Page_3Color Foto - 0289_Page_4

Color Foto - 0289_Page_5Color Foto - 0289_Page_6

Color Foto - 0289_Page_7Color Foto - 0289_Page_8