logo-mini

Courrier Kodak – Juin 1986

Dès l'âge de quatorze ans, il pratique spontanément la photographie. Prise de vues en noir et blanc, tirage et agrandissement en laboratoire.
1977 - Quand on est normalien, passionné de photo et que l'on apprend que le mari de sa prof de dessin est photographe publicitaire, on craque !... Il prend donc rendez-vous avec J.-L. TESSERAUD, photographe publicitaire à Caen qui décide de le former à la pratique professionnelle... Il est initié à la prise de vues en studio, aux mystères de l'éclairage, du tirage en noir et blanc et en couleur et pour la première fois, à ceux du film infrarouge...
1977-79 - Tout en poursuivant ses études à l'Ecole Normale de Caen, où il se spécialise en Audiovisuel, il est assistant à temps partiel au Studio Tesseraud.
1979-81 - Une amie danseuse qui pose pour lui, participe à un spectacle organisé par des stylistes de Caen. Il pense que c'est un moyen " d'entrer dans le milieu ". De là, naît une collaboration avec des mannequins, des coiffeurs, des maquilleuses : le dossier s'épaissit.
1981 - Le Directeur de l'Ecole Normale lui confie la responsabilité de la formation Audiovisuelle au sein de l'établissement.
1981-85 - Mise au point d'un dossier photographique de mode avec la collaboration des professionnels avec lesquels il travaille depuis 1979.
Juin 1985 - Première Exposition. A l'instigation du Directeur et à l'occasion du centenaire de la fondation de l'Ecole Normale de Caen, il montre ses photographies pour la première fois au " Grand Public ", dans le cadre d'une Exposition ouverte à tous.
Septembre 85-juin 86 - Stage de Photo , vidéo et Images de synthèse à l’École Normale Supérieure d'Audiovisuel de Saint-Cloud.
Octobre 1985 - 86 SALON INTERNATIONAL PHOTO VIDÉO CINÉMA. Son dossier photographique sous le bras, successivement : Il se rend chez Photo Magazine, où Jean-François Leroy, rédacteur en chef, le reçoit et lui propose la conception de la couverture et huit pages dans l'un des prochains numéros (voir n° 69 de janvier - février 1986). II rencontre Hélène Baleydier chez Photomania et se voit proposer l'édition de cinq cartes postales. Dans cette série, deux seront présentées sur le stand Photomania, successivement au SIPA et au Festival de l’Érotisme, en février 1986.
Il se présente sur le stand KODAK. La séduction qui se dégage de ses images nous les ont fait choisir aujourd'hui pour illustrer le dossier technique du Papier KODABROM II RC.

PROJETS
- Multiplier les parutions dans les journaux de photographie puis dans les journaux de mode.
- Exposer à Paris et en Province.
- Faire éditer ses photographies sous forme de cartes postales, d'affiches et de portfolio.
- Collaborer à l'édition de livres de photographies sur des textes d'écrivains contemporains.
- Participer aux prochains concours.
- Continuer à travailler sur les images de synthèses.
- Etre présent aux grandes manifestations photographiques.
- Et beaucoup d'autres choses encore qu'il ne nous a pas dites.
Toutes les photographies présentées dans ce dossier ont été prises sur film kODAK Infrarouge. Quelques données techniques sur le film KODAK Infrarouge. La sensibilité varie de 80 à 3200 iso suivant la température ambiante; exemple hiver / été, froid / chaud. et la source lumineuse utilisée : tungstène. flash électronique, lumiere du jour avec un temps couvert ou ensoleillé. L'utilisation du filtre rouge ou de la série des filtres KODAk WRATTEN 88 A. B. C. permet d'apporter des changements notoires dans le contraste et la forme (diffusion). Il est possible d'ajouter un filtre polarisant. Le film est développé dans le révélateur KODAK D 76 pur. à 1 + 1. 1+ 3 et 1 + 5 avec des temps de développement pouvant aller jusqu'à 45 minutes ce qui n'est pas conseillé. La technique répond à un impératif évident mais le plus important reste le message que l'on veut faire passer.

Courrier Kodak - Juin 1986_Page_4Courrier Kodak - Juin 1986_Page_5Courrier Kodak - Juin 1986_Page_6

Courrier Kodak - Juin 1986_Page_7Courrier Kodak - Juin 1986_Page_8